Publié par JEGOU SPORT Training

François Vienière (70 ans), nous a fait confiance pour l'accompagner dans son projet de descendre toute la Cordillère des Andes à Vélo.

Vélo trekking KTM, GPS Gamin avec carte Topo Amérique du Sud, rechargeur de batterie USB sur la dynamo, sacoches étanches, bidons Camelbak rayons de rechange.... et bien sùr quelques cours de méca pour être un maximum autonome.

JEGOU SPORT c'est aussi ça .....

Voici le récit d'une de ses journées:

Hello

Depuis Costa de Araujo, bien des galères toujours solutionnees par des petits miracles qui me donnent un excellent moral. Je M 'étais fait de Mendoza l'idée d une belle ville colonniale en fait, une traversée interminable dans une ville réputée craignos. En fait je ai calé avant la sortie devant une côté monstrueuse et me .suis réfugié dans une station pour faire du stop. Des jeunes en vacances sont OK pour M emmener, le vélo ne rentre pas. Ils en appellent d'autres qui finalement ne pourront pas venir. Mais zoro est arrivé. Dans un pickup Ford monstrueux de1971. Je vous passe les détails mais vous serez en dessous de la réalité. Je suis tout content qu il m emmène à Cacheuta ou je pourrai prendre la nationale 7.je mets ma tente dans une chambre en construction et dans la nuit des pluies diluviennes emplissent la cour pourtant profondeur jusqu a venir à ma tente. Vous devez rigoler...en dînant je avais appris que la jonction de la route avait été emportée.

Comme je avais prévu de faire la montée des Andes en stop, il a fallu que je retourne en arrière, 30km. Enfin stop 15 km avec un oenologue, je suis dans le Malbec riche. Je recroise pour 5 minutes les argentines de Encon.

Ré stop avec un type super qui travaille dans la logistique des expéditions pour l'Aconcagua, jusqu à Puente del Inca. Soirée dans un refuge tenu par de gens charmants et deux uruguayens. Altitude 2500 M. J'attaque à 7, avec un chien qui m'a pourri l existance pendant 17km. La je ai été bloqué par un tunel non éclairé. Vous devez essayer d'imaginer le genre de camions internationaux capables de gravir le col à 3200 M, avec des chauffeurs chargés en permanence à la feuille de coca. Je essaie donc de trouver un pickup et finalement une voiture sans arrête. Il parle français, le premier.il à une entreprise de mules... toujours pour la logistique de l,Aconcagua. Il me dit que le tunel est plat, qu'il fait 1 kilomètre, qu il va me suivre avec le warning.

Je peux vous dire qu en matière de vélo j'ai inventé le kilomètre contre la mort. Premièrement, 3000 mètres d altitude, sinueux, en montée, dans le rugissement des camions qui essayaient de doubler et de ceux qui venaient en face! Le tout dans du gaz d'échappement comprimé. Je n'ai fais que deux mètres après la sortie!!! Et j ai mis une heure à m 'en remettre. Déjeuner rapide puis j ai gagné le tunel du redentor avec traversée obligatoire des 3 kilomètres en camionnette, ouf. Douane, 2 heures et descente jusqu'à LosAndes ou je suis arrivé de nuit après 90 kilomètres de pedalage même dans certaines descentes fortes ou le vent devait dépasser les 70.

Les gens sont étonnés que je fasse ça tout seul! Finalement je comprends. ..

Le dicton du jour, créole :

Ptite descent' kan ete là, gran cot' pas loin...

Aujourd'hui repos, demain Santiago

A plus

Nous lui souhaitons bonne continuation et ne manquerons pas de vous donner d'autres news!

Commenter cet article

Coco 20/01/2015 11:59

Génial, j'ai hâte d'avoir d'autres nouvelles, il faudra l'inviter a rouler avec nous à son retour pour qu'il nous raconte en live.
J'suis bien d'accord avec le dicton créole ...
Coco

JEGOU SPORT Training 20/01/2015 12:14

Mais tu l'as déjà vu !!!